L'ombre

L'ombre, poisson emblématique de la la Basse Rivière d'Ain

Ce qu'il faut savoir sur l'ombre de la rivière d'Ain: L'ombre commun (Thymallus Thymallus) est une espèce qui peuple les rivières d'Europe jusqu'à l'Oural, dont la pente moyenne se situe entre 0,2 et 0,7%, mais on peut le trouver en milieu lacustre et notamment sur des retenues de la rivière. Il a besoin d'une eau de très bonne qualité très riche en oxygène et dont la température ne doit pas dépasser 23,5°C pour être supportable.Son régime alimentaire jusqu'à une taille de 70mm, l'essentiel de sa nourriture est constitué d'organismes dérivants (larves et pupes de chironomes..). Quand il grandit, son régime se modifie et il se nourrit d'organismes benthiques, larves d'éphémères, crustacés (gammares). 25% de sa nourriture est constitué d'insectes volants. Les plus gros sujets vont jusqu'à capturer occasionnellement des alevins.

Sa reproduction sur la rivière a lieu aux mois de Mars et Avril. La migration sur les frayères peut aller de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres. Nombreux sont les ombres de la rivière d’Ain remontant frayer sur l’Albarine aux alentours de Bettant. (Gévrieux Bettant: 9 km). Le phénomène est déclenché par la montée en température de l’eau (10°C). Les frayères, sur la Rivière d’Ain se situent sur des secteurs où la hauteur d’eau est comprise 0,5 m et 1m et la vitesse du courant entre 0,2 et 1m/s. Les femelles ombre ne préparent pas le nid, le mâle se tient à côté puis au moment de la ponte recouvre la femelle avec sa nageoire dorsale. A ce moment les oeufs sont expulsés et fécondés par le mâle. Les femelles adultes pondent de 5000 à 10 000 oeufs. L’éclosion a lieu environ 15 jours plus tard dans une eau à 10°C. Les alevins sortent du gravier 10 jours après.
Sa croissance: L’ombre sur la rivière d’Ain est un poisson à forte croissance.

  • A un an, il mesure aux alentours de 18cm.
  • A 2 ans, il mesure 30,5 cm en moyenne.
  • A la fin de sa troisième année 36 à 37 cm (âge de la maturité).

Les premiers alevins d'ombres sur la basse rivière d'Ain apparraissent vers le 25 Mars (20mm environ). Ils ne sont pas nageants durant la nuit. Si une baisse de niveau d'eau survient (dûe aux barrages) les alevins s'échouent. Les études des chercheurs ont montré que la croissance moyenne des ombres de la rivière avait augmenté depuis les premières études en 1975 (15 cm la première année et 29,4cm à deux ans, à ce moment). L'augmentation de la croissance est principalement dûe à l'augmentation de la température. La durée de vie de l'ombre sur la rivière n'excède pas 5 ans, ce qui veut dire que la reproduction ne s'effectue que sur une ou deux classes d'âge. Facteurs favorisant un bon frai: Débits faibles (inférieurs à 60m3/s) et peu variables. Il ne faut pas de crues.

Les pêches électriques réalisées par Henri Persat du CNRS de Lyon et les bénévoles de l'AUPRA ont permis un suivi des populations d'ombres sur la BRA. Ces pêches ont une valeur statistique, mais ne permettent pas de capturer tous les ombres du secteur prospecté. Tous les poissons pris sont répertoriés: mesurés, pesés, photographiés et relâchés vivants. Une carte d'identité est établie grâce aux points ornant leurs flancs.Véritable carte d'identité du poisson: les points noirs sur sa robe permettent de distinguer les individus. Pour établir des informations plus précises, 5 écailles sont prélevées sur une même rangée.

Sa pêche sur la Basse Rivière d'Ain: Ouverture du 3ème samedi de Mai au 3ème dimanche de Septembre. Les techniques de pêche: A la mouche, en sèche: Mai: très bon, débit conseillé <60m3/s Juin: moins bon en journée, mais de bons coups du soir<30m3/s Juillet et Août: souvent peu de gobages, toutefois possibilités de retombées de fourmis. Septembre, reprise d'une activité alimentaire plus soutenue, débit conseillé<60m3/s A la mouche, en nymphe: Mai: très bien si les eaux sont en ordre, poissons faciles En Juin: les ombres sont plus sélectifs En Juillet: soyez opportunistes, fouinez, vous aurez de la place Aout: pêche vraiment dure. Si l'eau est malheureusement trop chaude mieux vaut laisser les ombres en paix, leur relâche ne pouvant s'effectuer dans de bonnes conditions. Septembre, hélas, les eaux sont hautes à cause de la vidange du barrage de Vouglans. Les week-ends, avec un peu de chance, si les débits sont inférieurs à 20 m3/s, vous pourrez vous régaler, les poissons redeviennent sensibles aux sollicitations des pêcheurs. Toutes les autres techniques de pêche sont possibles, mais aux appâts naturels, attention à ne pas blesser les poissons devant être remis à l'eau.